En route pour l’aventure

Un contexte personnel propice à la migration, une annonce qui tombe à pique, un processus de recrutement qui se passe bien et une demande de détachement validée : voilà, je fais mes cartons et mes valises, direction la Suisse. Je commence le 1er septembre comme “professeure en information documentaire” à la Haute école de gestion de Genève !

Je suis restée discrète jusqu’à avoir les réponses officielles et les autorisations nécessaires à cette nouvelle aventure. Maintenant que j’ai annoncé mon départ, deux types de réactions :

  • les enthousiastes bienveillants, qui me félicitent, m’encouragent, sont sincèrement (très) contents pour moi, trouvent que c’est un beau projet, et, pour certains, me disent que je vais leur manquer et/ou me demandent de leur envoyer du chocolat ;
  • les rabat-joie enracinés, qui me lancent des “Quelle idée, t’étais pas bien ici ?”, des “Ah ? Oh, ben la Suisse ce n’est pas vraiment l’étranger”, des “Et ben bon courage, tu vas avoir du mal à te loger”, des “Oula, le système de santé là-bas, tu connais ?” et autres petits commentaires pas toujours agréables que je qualifierais volontiers d’aigris… Bon, cela dit, venant de certaines personnes qui ont fait leurs études et toute leur carrière dans la même région, voire la même ville ou, pire, le même campus, cela ne me touche pas plus que ça même si c’est assez décevant.

Quoi qu’il en soit, même si je suis vraiment bien dans mon poste à Lyon et même si Genève n’est pas bien loin, je pense que ça ne peut pas faire de mal d’aller voir ailleurs comment ça se passe.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search