Les joies du travail à distance

Petit clin d’oeil aujourd’hui (mais avec tout de même une mini-info). Je fais partie de l’équipe du MOOC en architecture de l’information lancé l’an dernier sur la plateforme FUN. Les deux premières saisons sont maintenant derrière nous et –attention, teasing– nous sommes en train de préparer la troisième session, qui aura vraisemblablement lieu à partir de janvier 2017. Nous planchons actuellement sur les ajustements à effectuer aux modules, notamment de manière à ce qu’ils collent au nouveau référentiel de compétences archinfo.

Faire partie de cette aventure me donne la chance de travailler avec des collègues d’horizons divers, motivés, dynamiques, passionnés et… basés en France et au Canada. Nous avons donc recours à divers outils de travail collaboratif et nous nous réunissons souvent virtuellement, grâce à des outils de conférence à distance. Pour ceux qui n’auraient jamais expérimenté la chose, voilà à quoi cela peut ressembler :

 

 

Mais, bien entendu, l’équipe du MOOC gère différemment !


Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Raphaël Grolimund dit :

    Salut Stéphanie,

    Je suis très intéressé par les noms des outils que vous utilisez.
    Peux-tu me dire ce que vous avez utilisé et pourquoi ceux-là?

    Merci.

    • Stéphanie Pouchot dit :

      Hello !

      Voilà quelques uns des outils testés ces dernières années et quelques remarques :
      Adobe Connect (on a une version « SWITCHinteract » à la HEG) : permet de personnaliser l’affichage, partager des écrans et documents, gérer les tours de parole, interagir/commenter via un chat et des sortes de bouton de vote, etc.). Une prise en main assez simple et c’est un vrai bon outil. Par contre, plusieurs expériences calamiteuses et un temps perdu considérable : à plusieurs reprises, des personnes n’ont pas réussi à se connecter ou ont eu des soucis avec micro et/ou caméra… Bien entendu, on n’a jamais su pourquoi…
      Skype : très bien pour une réunion simple genre appel multiple. Mais failles de sécurité obligent, déconseillé voir bloqué dans beaucoup d’universités…
      Hangout : très bien aussi pour une réunion simple avec plusieurs participants. On sait que « Google c’est le mal » mais c’est tout de même Hangout qui est utilisé le plus souvent dans mes groupes de travail. Question d’habitude, de simplicité et de fiabilité : jamais eu de problème avec.

      Dans tous les cas, on complète par :
      – des documents partagés pour la préparation et la tenue des séances (via Crocodoc et, surtout, Googledocs)
      – des pads pour la prise de notes et la rédaction du compte rendu en quasi-direct, par exemple : https://framapad.org/ et https://hackpad.com/. Concernant le MOOC archinfo, nous utilisons un outil « maison », un « cahier de notes » (voir https://archinfo24.hypotheses.org/2087).

      J’en oublie certainement… Je complèterai si des choses me reviennent !
      Et je te dirai si j’arrive à faire changer les habitudes pour utiliser https://appear.in :o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *