Sortir (un peu) la tête de l’eau

The Book of Knowledge Volume 6 written by Various. Original copyright 1911, published by The Grolier Society.

« Woman rowing a boat on rough seas », image dans le Domaine public – Source : Freestockphotos.biz

Chose promise, chose due : le temps de la diffusion des derniers résultats du projet Calliopê.ch est arrivé. J’ai toujours ce sentiment étrange à la fin d’une recherche, qui mêle satisfaction d’avoir pu mener la galère barque à destination, nostalgie de l’équipage avec lequel j’ai navigué durant cette traversée de plusieurs mois, petite appréhension de la façon dont sera reçue/appréciée/évaluée la livraison de la cargaison par la communauté ayant patienté à quai…

Mes moussaillons et moi-même remercions très vivement les partenaires institutionnels de cette recherche : l’enssib, la Bibliothèque de l’UNIGE et la CLP. Notre gratitude va également à Anjalie, Cécilia, Jean-Pierre, Gilles, Oxana, Maesh, Caroline et tous les autres participants ayant accepté d’embarquer avec nous pour une escale. Sans eux, cette aventure n’aurait pu avoir lieu.

Ebookenbib : recommandations fichées…

Une année et demi après le désamarrage, voici donc les recommandations issues d’un volet quantitatif (enquête en ligne) et d’un volet qualitatif (focus groups suite à une expérimentation de prêt de dispositifs mobiles de lecture à des usagers). Les six fiches proposées sont déclinées en deux familles :

  • Les fiches 1 à 3 concernent les contenus et leur organisation :
    • Proposer des dispositifs de lecture pré-chargés ;
    • Proposer des accès personnalisés aux ebooks ;
    • Proposer des listes de ebooks téléchargeables.
  • Les fiches 4 à 6 se concentrent sur la valorisation et la formation :
    • Informer sur les ebooks ;
    • Former et encourager l’auto-formation des usagers à l’utilisation des ebooks ;
    • Communiquer efficacement sur les ebooks.

… sous plusieurs formes

Outre les documents internes destinés aux partenaires et financeurs, nous avons choisi plusieurs rendus pour les livrables « publics » :

Les initiatives lancées depuis le début du projet et la mise en place d’offres de ebooks en Romandie ces dernières semaines, notamment à Lausanne et Neuchâtel, nous font dire que le sujet est d’actualité et en adéquation forte avec les réalités et préoccupations du moment. La nature instable du sujet fait que ces recommandations doivent être vues comme des bases de travail à compléter, amender, adapter selon les cas et les contextes. Mais nous espérons que ces fiches seront utiles à la communauté des bibliothèques romandes (et, pourquoi pas, au-delà) souhaitant se lancer dans l’aventure.

Bien entendu, le champ « commentaires » de ce billet ne demande qu’à recevoir vos remarques et/ou questions !

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *