#Lift15

 

Lift organise chaque année en Europe et en Asie une série liftGenevad’événements et de rencontres réunissant de nombreux participants autour de la thématique des technologies et de l’innovation. L’objectif est d’explorer les implications sociales et commerciales des technologies numériques, d’en faire ressortir les tendances et d’imaginer leurs applications futures. L’événement qui accueille plus de 1000 participants venus de 30 pays bénéficie d’une importante couverture médiatique sur les blogs, la presse et les réseaux sociaux.

20150205_101812

Introduction par Nicolas Nova

En marge des grandes réunions qui ont eu lieu pour la 9ème édition à Genève du 4 au 6 février, des rencontres plus confidentielles ont été organisées autour de thématiques spécifiques. Nous avons participé à l’une d’entre elles, Stéphanie ayant répondu à l’appel de Sami Kanaan, magistrat en charge de la culture et maire de la ville de Genève, à se joindre à l’atelier « repenser l’écrit à l’heure du numérique« .

La rencontre a eu lieu au Labo Cité avec une vingtaine d’invités triés sur le volet : éditeurs, sociologues, auteurs, politiciens, libraires, professionnels ID, graphistes, programmeurs et étudiants de la HEAD. Après une courte introduction de Nicolas Nova, essayiste et enseignant à la HEAD, des groupes se sont formés pour échanger autour de thématiques définies par les participants.

20150205_103836

Atelier brainstorming

En un peu moins d’une heure, l’objectif n’était pas tant de proposer une solution miracle mais plutôt d’ouvrir et d’explorer quelques pistes de réflexions autour du ebook. Des sujets comme le rôle des bibliothèques, les enjeux et les opportunités qu’offre le numérique ou encore la question des livres numériques d’occasion ont été abordés. Au final, la confrontation de profils différents aux points de vue, intérêts, attentes et parfois  niveaux de compréhension multiples fut particulièrement enrichissante. Cet atelier a aussi eu le mérite de faire se rencontrer des univers professionnels parfois paradoxalement éloignés. A nous de faire se prolonger le débat et d’envisager des collaborations.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *